Un jardin créole a été mis en place au sein de l’UFR des sciences juridiques et économiques de Fouillole par les étudiants de Master 1 en science politique de l’Université des Antilles, et sera inauguré le 23 novembre, à partir de 14h. Ce projet est organisé autour du cours de politique et gestion de la biodiversité tenu par Mme Pamela OBERTAN, maître de conférence à l’Université des Antilles.

Pourquoi un jardin créole à l’université de Fouillole ?

L’initiative vient de propositions des étudiants pour le cours de Mme Obertan. Cette idée semblait être réalisable tout en pouvant leur permettre de répondre aux problématiques importantes telles que « la préservation et la valorisation de la biodiversité, répondre aux enjeux de l’augmentation du coût de la vie via la promotion de produits locaux, mais également susciter et sensibiliser les étudiants aux problématiques environnementales. »

Le potager servira tout un chacun au sein de l’université. Cela favorisera l’entraide et le rapport à la nature, mais permettra aussi aux étudiants de repartir avec les produits locaux dont ils auront besoin dans leur cuisine.

Quelques plants du jardin créole

Plants de piment végétarien
Plant de tomate
Plants de patate douce

Participons ensemble au projet !

Afin de permettre le bon développement et l’enrichissement du potager, les étudiants de Master 1 en science politique invitent tout volontaire à bien vouloir effectuer des dons, que ce soient des plants, des outils comme des pelles, râteaux, arrosoir… Tout est bienvenu !

Les bouteilles de 2L utilisées pour créer un système d‘arrosoir automatique

Par ailleurs, une journée d’inauguration du jardin créole se tiendra le 23 novembre à partir de 14h, à l’Université des Antilles – UFR des sciences juridiques et économiques. N’hésitez donc pas à vous y rendre et à leur donner votre soutien !

Alexandre Labat-Mars
Président/Rédacteur en chef

Président, rédacteur autodidacte, aborde les sujets qui fâchent, en perpétuel apprentissage.

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *