Un oeil sur l’OTAN

L’Organisation du Traité de l’Atlantique Nord initialement créée pendant la guerre froide plus précisément durant le blocus de Berlin, avait pour but initial de dissoudre l’ URSS constitué de la Russie, de l’Ukraine, de la Biélorussie et de la Moldavie. 

Malgré la dissolution de L’URSS, L’OTAN a quand même perduré afin d’assurer la sécurité de l’Europe occidentale en instaurant un couplage fort entre les armées des pays membres. Et a même élargie ses territoires et compte aujourd’hui 30 pays membres

Pays membres de l’OTAN en 2020

Retour sur l’Ukraine : 

L’Ukraine pays gouverné par Volodymyr Zelensky est indépendant de l’URSS depuis le 24 Août 1991. 

L’Ukraine n’est pas formellement intégré à l’OTAN et n’est de ce fait pas concerné par l’article 5 du traité de Washington qui prévoit que «si un pays de l’OTAN est victime d’une attaque armée, chaque membre de l’Alliance considérera cet acte de violence comme une attaque armée dirigée contre l’ensemble des membres et prendra les mesures qu’il jugera nécessaires pour venir en aide au pays attaqué. » Cependant elle a acquis un statut d’immunité et l’article 15 de la Charte OTAN/ UKRAINE qui elle prévoit une consultation avec les instances de l’OTAN en cas d’atteinte à son intégrité territoriale, son indépendance. 

Que se passe-t-il concrètement ? 

L’Ukraine avait il y a quelques années formulé le souhait de rejoindre L’OTAN sans succès. Lors d’une conférence de presse le 14 février le président Ukrainien Volodomyr Zelensky a réaffirmer la volonté de son pays de rejoindre l’OTAN pour garantir la sécurité du pays. 

Pour Vladimir Poutine l’adhésion à L’OTAN de l’Ukraine (ancien territoire de l’URSS) est une menace directe pour la sécurité de son pays et se sent trahi par les occidentaux. Poutine : « 

On nous avait promis que l’infrastructure de l’Otan ne s’avancerait pas d’un pouce vers l’est. Ils ont dit une chose et fait le contraire.

Vladimir Poutine

Quelle sanction ? 

Plusieurs pays ont mis en œuvre des sanctions économiques à l’encontre de la Russie en cas d’invasion de l’Ukraine, l’Europe quant à elle instaure des sanctions graduelles. La Russie assure que ces sanctions occidentales ne seront pas sans conséquence. 

Les conséquences pour les pays ? 

A l’ouverture de la bourse plusieurs bourses européennes d’entreprise implantée en Russie ont perdu en valeur. 

Le pétrole a également subit une augmentation du baril qui s’établit aujourd’hui à 102$, les instabilités politiques ont une grande influence sur la valeur du pétrole. 

La France vis à vis du conflit 

À cet acte de guerre, nous répondrons sans faiblesse. La France se tient au côté de l’Ukraine.

Emmanuel Macron
Melvin Fage et Alexandre Labat-Mars
Président/Rédacteur en chef

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *