Billets de 100€

« Misez 200€ pour 800€ ». Nous sommes certains que vous aviez déjà vu ou entendu cette phrase dans le passé. Peut-être même vous a t-elle déjà tenté ? En voyant les témoignages de ceux qui ont remporté le gros lot, vous avez sûrement eu envie d’en savoir plus, et d’éventuellement vous lancer dans cette aventure, mais connaissez-vous réellement le fonctionnement de l’arnaque du cercle solidaire ?

Qu’est ce que l’arnaque du cercle solidaire ?

Aussi appelée arnaque du cercle d’abondance, l’arnaque du cercle solidaire est basée sur un système pyramidal de Ponzi. Ce système consiste à investir une somme d’argent puis générer des revenus pour les anciens investisseurs grâce aux apports financiers des nouveaux arrivants.Pour faire simple, on touche une partie de l’argent investi par les personnes que l’on ramène.Jusque là, tout paraît parfait. Ce système illégal voit ses limites lorsque les nouveaux arrivants ne touchent plus un sous de l’argent qu’ils ont investi.

L’arrivée aux Antilles françaises de ce type d’arnaque.

Depuis le début de l’année 2021, cette arnaque sévit de plus aux Antilles françaises. Le nombre de plaintes déposées à l’encontre des administrateurs de cette arnaque augmente considérablement.Le droit d’entrée dans ce système s’élevait à 200€ pour toucher 800€ au début. Le succès de cette arnaque a permis une augmentation des droits d’entrée atteignant jusqu’à 1350€ pour toucher 10 800€. Lorsque la somme finale est touchée, il vous est demandé de réaliser une courte vidéo pour prouver l’efficacité de ce système, afin de convaincre le maximum de monde possible.« J’ai misé tant pour toucher tant, ça fonctionne, merci aux administrateurs, faites leur confiance ». Ceci est la phrase modèle pour ces vidéos de remerciement. 

« Mince, j’ai perdu mon argent »

Lorsqu’il y a une quantité insuffisante de nouveaux adhérents, l’investissement des derniers arrivants ne pourra être remboursé. Cette situation peut survenir également lorsque les administrateurs décident de mettre fin au système, ou lorsque la justice intervient.De nombreuses victimes ont porté plaintes contre les différents administrateurs des différents « cercles solidaires ». Certaines de ces victimes ont été considérées comme auteur de l’arnaque par rapport au recrutement de nouveaux investisseurs.La peine maximale pour avoir participé à cette escroquerie est de 10 ans d’emprisonnement et 1 000 000€ d’amende.Ce genre de propositions alléchantes et dominantes sur les réseaux sociaux, méritent davantage de méfiance de la part des internautes. Les peines encourues sont lourdes et le préjudice est important.

Alexandre Labat-Mars et Kanelle Wakim
Président/Rédacteur en chef

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *